• BMW 700 RS :

    La 700 RS est une jolie barquette de compétition, qui a été développée pour participer aux courses de côte à partir de 1961. Si elle dérive de la BMW 700 de production, elle a subi beaucoup de transformations par rapport au modèle de référence.

    BMW 700 RSBMW 700 RS
    © Gilles Bonnafous
    La voiture est construite sur un complexe châssis tubulaire très renforcé, qui accueille la mécanique en position centrale arrière. La carrosserie est réalisée en aluminium. Elle est motorisée par le bicylindre à plat supercarré de 697 cm3 de la 700. Il est refroidi par air forcé.

    En fait, il s’agit d’un moteur de compétition spécialement développé pour cette voiture. Sa distribution comporte deux arbres à cames en tête par cylindre entraînés par chaîne. Alimentée par deux carburateurs Dell’Orto de compétition, cette mécanique développe au moins 70 ch à 8000 tr/mn, soit un beau rendement de 100 ch au litre.

    Malgré son poids plume de 630 kilos, la petite barquette ne roule qu’à 160 km/h en raison d’une boîte de vitesses à cinq rapports courts adaptée aux courses de côte — avec une démultiplication longue, elle serait proche des 200 km/h. La transmission est située derrière le pont. Le freinage est assuré par quatre tambours jugés suffisants compte tenu du poids de la voiture. Le train avant est emprunté sans modification majeure à la 700 de série.
    BMW 700 RSBMW 700 RS
    © Gilles Bonnafous
    Deux exemplaires ont été construits de la 700 RS. Pilotée par Hans Stuck père, Walter Schneider, Herbet LInge et Alex von Falkenhausen, la voiture a connu le succès dans les courses de côte disputées en Allemagne entre 1961 et 1964 à Roßfeld, Gaisberg et Schauinsland.

    La BMW 700 succède en 1959 à la 600. Mais à la différence de sa devancière, il s’agit d’une vraie voiture… Petite cylindrée de caractère proposée à un tarif assez élevé, la 700 constitue l’entrée de l’extravagante gamme BMW de l’époque qui comprend à l’autre extrémité les grosses et toutes rondes 502 V8 ! C’est dire le gouffre qui sépare les deux familles de modèles ! Son succès commercial permettra à BMW de préparer l’avenir et de développer la future et toute nouvelle génération initiée par la 1500. Dessinée par Giovanni Michelotti, cette dernière signera le nouveau départ de la marque et son essor.
    BMW 700 RSBMW 700 RS
    © Gilles Bonnafous
    Comme la 600, la 700 est motorisée par un bicylindre boxer de moto, qui prend place en porte-à-faux arrière. Ses 32 ch permettent de rouler à 120 km/h. La boîte de vitesses possède quatre rapports.
    Ravissante petite voiture dessinée par Giovanni Michelotti, la 700 est disponible en berline deux portes, coupé et cabriolet. Sur la base du coupé, une version « Sport » à deux carburateurs voit sa puissance portée à 40 ch (135 km/h). Sa version compétition sera engagée en rallyes, courses de côte et circuits. Ce coupé ne doit pas être confondu avec la barquette 700 RS qui est très différente.

    BMW 700 RSBMW 700 RS

    © Gilles Bonnafous

    Faites connaitre ce blog à vos amis !
    LE blog de LA voiture ancienne !
     Langue tirée

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique